Investissement étranger

Portrait de l'investisseur direct étranger

Le désir d’investir dans une communauté relève d’un groupe restreint d’acteurs-clés qu’il faut considérer au moment d’élaborer la stratégie d’attraction d’investissements étrangers :

  1. Hauts dirigeants d’entreprises : Ils sont responsables du choix final de l’emplacement, en fonction d’impératifs stratégiques internes (contrôle des coûts, diversification, positionnement sur un marché, croissance), et subissent souvent des pressions concernant les coûts de cette démarche. Ils peuvent exprimer des préférences, mais la décision sans appel se prendra en fonction des priorités établies lors des recherches de sites.

  2. Sélecteurs de site : Les entreprises ont rarement l’expertise interne pour effectuer la recherche de sélection de sites et c’est pourquoi ils ont souvent recours à des organisations externes telles des consultants en sélection de sites. Ces acteurs jouent plusieurs rôles majeurs.
    • Ils valident les critères du projet d’investissement et s’assurent que le processus soit non biaisé, garantissant que la décision prise soit la meilleure pour l’entreprise.

    • Ils s’occupent de la communication auprès des développeurs économiques, des représentants du gouvernement ainsi que des élus gouvernementaux pour créer une cohérence d’ensemble et bien centraliser le travail et le message.

    • Ils font l'analyse exhaustive des données sur les différents sites pour bien les comparer en fonction des critères de sélection préalablement établis.

Les sélecteurs de site font le travail de recherche selon les critères dictés par l’entreprise ainsi qu'en fonction de la méthodologie classique établie, tout en étant responsables d’éliminer les sites non conformes afin de présenter une courte liste de sites potentiels.

COMPRENDRE LES MOTIFS D’INVESTISSEMENTS

Le succès des efforts en matière d’investissements étrangers dépend directement de la capacité à communiquer efficacement avec des professionnels rationnels et méthodiques aux prises avec des contraintes de temps et de coûts afin de les convaincre d’intégrer votre communauté dans leur analyse décisionnelle.

Le défi : réussir à mettre, à moindre coût et de manière directe, un maximum d’informations fiables à la disposition des investisseurs dès les premiers instants de la recherche.

Pour les entreprises, la décision d’investir à l’étranger s’appuie sur différents motifs d’ordre stratégique. Il est donc essentiel de bien comprendre les critères qui alimentent leur recherche.

Généralement, la décision stratégique d’investir est mise en perspective avec les ressources précises disponibles à l’entreprise, par exemple :

  • Les ressources tangibles (matériel, équipements);
  • Les ressources intangibles (connaissances disponibles, clientèles possibles, etc.);
  • Les infrastructures présentes;
  • L’ensemble des services offerts;
  • La facilité et la flexibilité qu’offrent les plans et les processus locaux de développement.

Investir à l’étranger n’est aucunement un substitut à l’investissement domestique pour l’entreprise, mais plutôt la seule option stratégique pour satisfaire ses perspectives d’affaires. Ainsi, l’investisseur est motivé par trois critères stratégiques : l’accès aux marchés, l’accès à des intrants et l’accès à des connaissances.


Accès aux marchés Accès à des intrants Accès à des connaissances
RAISONS
  • Accroître les ventes
  • Évaluer de façon plus précise les besoins des marchés et y réagir diligemment
  • Avoir une présence physique peut être nécessaire pour des raisons d’ordre légal
  • Acquérir des ressources spécifiques au fonctionnement de l’entreprise
    • Main-d’œuvre
    • Matières premières
    • Fournisseurs
    • Etc.
  • Acquérir des connaissances et des expertises détenues à l’extérieur de l’entreprise
  • Accélérer le rythme du cycle d’innovation
  • Faire de la recherche et du développement de manière plus efficace afin de :
    • Réduire les coûts devenus élevés
    • Éviter les délais temporels
FACTEURS STRATÉGIQUES
  • Se rapprocher d’une clientèle abondante
  • Faciliter les rétroactions et les améliorations/innovations des productions
  • Réduire les coûts concernant les frais de transport et les tarifs douaniers
  • Permettre un meilleur contrôle des coûts et de la qualité
  • Construire des synergies et des interactions rendant la production plus efficace

  • Bénéficier de :
    • Processus locaux
    • Une spécialisation de la main-d’œuvre
    • Dynamiques industrielles régionales
    • Grappes industrielles