Investissement étranger

L'investissement direct étranger au Québec

L’investissement direct étranger au Québec provient généralement de deux sources :

  • Une entreprise étrangère peut décider de prendre de l’expansion et implanter une nouvelle filiale au Québec.
  • Une filiale d’une société étrangère déjà établie sur le territoire québécois peut réinvestir dans ses activités.

LE QUÉBEC ET LES SOCIÉTÉS ÉTRANGÈRES : UN PARTENARIAT QUI PORTE SES FRUITS

Les filiales de sociétés étrangères sont des acteurs incontournables dans l’économie québécoise. Plusieurs d’entre elles se sont rassemblées autour de grappes industrielles performantes et dynamiques telles que l’aérospatiale, l’agroalimentaire, la microélectronique, les technologies de l’information et des communications (TIC), le multimédia, les sciences de la vie, les mines, les services financiers et le transport terrestre. Ces grappes jouent un rôle d’aimants en incitant d’autres entreprises étrangères à venir s’établir ici et à faire rayonner le Québec.

Les filiales sont généralement plus productives que les entreprises locales qui limitent leurs activités au territoire canadien et paient de meilleurs salaires. Elles exercent plusieurs activités de R-D, innovent fréquemment et utilisent volontiers les technologies de pointe1. Au Canada, plus des deux tiers de la croissance de la productivité du travail au cours des trente dernières années est attribuable aux entreprises sous contrôle étranger même si ces dernières représentaient moins de 40 % de l’emploi2. Au Québec, les multinationales étrangères sont tout aussi performantes : elles emploient 13 % des travailleurs québécois et sont à l’origine de 39 % des dépenses d’investissement en équipement de production (machines et matériel) des entreprises3.

LES CHIFFRES PARLENT D’EUX-MÊMES

Parmi les nombreux investissements au Québec, on constate dans les résultats financiers d’Investissement Québec que 78 projets de sociétés internationales d’une valeur de 1,3 G$ se sont concrétisés au cours de l’exercice 2015-2016. À terme, ces projets devraient créer plus de 4 972 emplois.

  • 32 entreprises internationales se sont implantées au Québec, dont Green Cross, Derichebourg et i2c.
  • 43 filiales de sociétés étrangères déjà présentes ont pris de l’expansion, par exemple OVH, Medtronic et Bridgestone.
  • La valeur des réinvestissements de filiales totalise à elle seule quelque 940,5 M$.

LES AVANTAGES D’INVESTIR AU QUÉBEC

Les raisons qui poussent les entreprises étrangères à choisir le Québec sont multiples. La qualité de la main-d’œuvre, l’environnement d’affaires et les crédits d’impôt sont des avantages importants qui font du Québec un choix stratégique pour de nombreuses entreprises internationales. Voici les principaux attraits du Québec :

  1. Un environnement d’affaires solide et dynamique : Un système bancaire bien réglementé, des liens commerciaux stables avec les États-Unis et d’importantes ententes internationales de libre-échange.

  2. Des innovations et des crédits d’impôt pour la R-D : Environ 40 % de toutes les entreprises canadiennes actives en R-D sont établies au Québec. Les crédits d’impôt y sont pour quelque chose – chaque dollar investi en R-D peut être réduit de moitié.

  3. Une main-d’œuvre instruite et diversifiée : Le Québec compte sept universités francophones et anglophones prestigieuses, et c’est à Montréal que l’on trouve le plus de nouveaux diplômés universitaires au Canada – 40 000 par année.

  4. Une énergie fiable, propre et renouvelable : Le Québec est le plus important producteur d’hydroélectricité en Amérique du Nord; son réseau est aussi l’un des plus fiables et des plus autonomes du monde.

  5. Une plaque tournante vers les Amériques : Le Québec a accès à 460 millions de consommateurs et compte sur des infrastructures de transport modernes et efficaces qui permettent d’expédier les marchandises par voie terrestre, ferroviaire, maritime ou aérienne.

  6. Une fiscalité avantageuse : En plus d’avoir l’un des taux d’imposition les plus concurrentiels pour les sociétés – 26,9 % –, le Québec offre aussi plusieurs incitatifs à l’investissement.

  7. Des coûts d’exploitation très concurrentiels : Si l’on compare avec la moyenne des pays du G7, les coûts de main-d’œuvre sont plus avantageux, les tarifs énergétiques sont parmi les plus bas, les coûts des espaces locatifs sont des plus abordables et le taux d’imposition est très concurrentiel.

Voir les avantages d’investir au Québec

LE TRAVAIL D’ÉQUIPE : UN GAGE DE SUCCÈS

Attirer des entreprises étrangères au Québec est avant tout un travail d’équipe, ce qui nécessite des actions concertées et planifiées. Les agents de développement économique peuvent compter sur l’expertise et sur le réseau étendu d’Investissement Québec. Avec ses démarcheurs internationaux répartis dans 12 bureaux en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, et son équipe d’experts qui se consacre entièrement à soutenir les filiales d’entreprises étrangères au Québec, Investissement Québec s’y connaît en matière de prospection d’investissements directs étrangers. En effet, elle a établi une longue tradition de collaboration avec les acteurs en développement économique au Québec et à l’étranger.

Elle offre aux entreprises étrangères qui souhaitent s’établir au Québec un accompagnement personnalisé tout au long du processus d’implantation de leur filiale. Elle met également à leur disposition les ressources financières et fiscales dont elles ont besoin pour concrétiser leurs projets d’expansion. L’équipe de la Direction des filiales des sociétés étrangères prend ensuite la relève et continue à travailler de pair avec les filiales pour assurer leur réussite ici et les appuyer dans leurs démarches auprès de leurs sociétés mères.

1 - « L'investissement au Québec : on est pour » (2008), Groupe de travail sur l’investissement des entreprises Gouvernement du Québec (p. 72) 
2 - Ibid
3 - Ibid (p. 75)