Devenir membre
accueil À propos de l'APDEQ Nouvelles Retour sur l'activité printanière : L'écologie industrielle
14 mai 2013
Voir toutes les nouvelles

Retour sur l'activité printanière : L'écologie industrielle

L’activité printanière de l’APDEQ se déroulait cette année sous le thème de l’écologie industrielle. Grâce à la précieuse collaboration du Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTEI) et sa directrice générale Mme Hélène Gignac, les participants ont eu accès à une série de présentations à la fois instructives, enrichissantes et stimulantes.

Au fil des différentes interventions, les participants ont pu mieux mieux comprendre les principes et les concepts supportant l’écologie industrielle et s’inspirer de réalisations concrètes et de meilleures pratiques au Québec et dans le monde.

Au terme de cette journée, nous retenons qu’à la base de l’écologie industrielle, il y a une approche, celle de 3RV (réduction, réemploi, recyclage et valorisation), et que l’application de cette approche résulte en des modes de production propres où les déchets ainsi que les émissions néfastes à l’environnement seront minimisés.

Ces résultats s’obtiennent grâce à la présence de symbioses industrielles, ces réseaux d’entreprises maillées entre elles par des synergies ou des échanges de matières, d’eau ou d’énergie, par exemples.

Et s’il existe des conditions de succès, dont la présence active d’un animateur de territoire, certains obstacles peuvent aussi se dresser, notamment des volumes faibles et/ou contaminés, une valeur commerciale difficile à estimer, une réticence à la coopération (contexte concurrentiel, bouleversement des pratiques), la culture du secret industriel ou encore le manque de temps, de ressources humaines, d’outils, d’information, de budget.
Cinq projets sont actuellement en cours au Québec : Bécancour, Lanaudière, Shawinigan, Victoriaville et Rivière-du-Loup.

À chacun de nous maintenant d’amorcer la démarche de mise en place, auprès de nos entreprises, d’une approche et de pratiques de développement durable, et ainsi « boucler la boucle »!